Des photographies saisissantes qui montrent l’envers du décor des mines d’or au Burkina Faso

C’est tout un paradoxe : le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde et pourtant, il se classait au quatrième rang des pays d’Afrique producteur d’or en 2012. Le photographe Matjaz Krivic est allé voir l’envers du décor de cette production faramineuse, à la rencontre des mineurs et de ceux qui travaillent dans l’ombre pour déterrer le précieux métal.

Une grande partie de l’or provient de relativement petites mines, dans lesquelles les enfants travaillent aux côtés de leurs parents de l’aurore jusqu’au crépuscule, parfois plus. Ils ne sont payés qu’en fonction de la quantité d’or qu’ils sont capables de trouver, et parfois cela peut prendre plusieurs semaines, plusieurs mois ; sans recevoir de rémunération.

Tweet sur twitter